L’art-thérapie

Qu’est-ce que l’art-thérapie ?

L’art-thérapie s’adresse à des personnes qui rencontrent des difficultés d’ordre physique, psychique, existentiel ou en quête de développement personnel.

Cette thérapie, principalement non-verbale, repose sur le processus créatif.

La personne est placée en situation de création d’une œuvre plastique qui va faire écho de manière directe ou indirecte à ses difficultés et l’aider à les résoudre.

Plusieurs techniques peuvent être proposées selon les pratiques du thérapeute et les besoins de la personne : peinture, modelage, dessin, musique, écriture, conte, théâtre…

L’art-thérapeute guide la personne et l’aide à exprimer sa créativité en l’accompagnant dans ses prises de consciences personnelles.

La valeur esthétique d’une production n’est pas importante mais c’est le processus de sa réalisation qui compte.

Ainsi, le parcours d’œuvre en œuvre conduit à une réelle transformation personnelle.

Aucun talent artistique n’est prérequis.

Fha0eh0qQj6pwyJRhpw_thumb_189 copie

Ma pratique d’art-thérapeute

J’ai été formée à l’art-thérapie dynamique, à l’Institut Cassiopée (78) par Florence Mazzucchelli. Cette pratique allie la musicothérapie active et réceptive aux arts plastiques afin de préparer la personne au travail créatif et lui permettre d’être plus à l’écoute des émotions qui vont se présenter à elle lors de sa production et les apaiser si besoin.

La technique « humide en humide »

Dans le cadre de cette formation, nous avons étudié tout particulièrement la technique de l’aquarelle « humide en humide » élaborée par Margarethe Hauschka. Il s’agit d’une technique de peinture thérapeutique mettant en jeu le contact avec la matière, le regard, la couleur et l’imagination. Elle allie la fluidité de l’aquarelle, la maîtrise de la gouache et la possibilité de revenir sur sa production comme avec de la peinture à l’huile.

Sur une feuille humide, nous allons travailler avec des couleurs diluées (aquarelles végétales qui associent l’eau aux pigments) et une brosse plate et souple. La présence importante de l’eau dans cette technique permet une « imprégnation » rapide et efficace par écho à cet élément qui nous constitue.

La peinture « humide en humide » permet de faire de réels « bains » de couleurs.

« Chaque couleur déclenche un mouvement d’âme différent, car l’âme vit dans la couleur, elle fait corps avec la couleur, on ne peut pas la distinguer de la couleur. A chaque manifestation, elle nous parle de l’être profond et révèle ses qualités intérieures au monde extérieur. »

Margarethe Hauschka

O8spiwuSSFW68YanLp6SsQ_thumb_5c

J’ai ensuite poursuivi ma formation auprès de Laurence Bosi, dans le cadre du Cycle Supérieur d’Art-thérapie pendant lequel j’ai été formée plus spécifiquement à l’accompagnement de groupes (élaboration de protocoles thérapeutiques, tenue du cadre, travail en équipe…) afin de pouvoir intervenir en institutions.

La « technique mixte »

Dans le cadre de mes explorations créatives personnelles, j’ai pu pratiquer le dessin, la peinture, la poterie, la couture…

Cela m’a permis de développer le goût pour la « technique mixte » qui consiste à combiner au moins deux médians (aquarelle, fusain, pastel, encre, Posca, textile, collage, écriture…). Ce mélange de techniques permet de faire preuve d’une grande créativité mais est aussi un moyen de personnaliser son langage graphique. Chaque personne va partir à la recherche de son style en tâtonnant, essayant des combinaisons, en ajoutant des mots, des dessins…

Cette liberté permet à chacun de trouver le mode d’expression qui lui convient le mieux.

Exemples de productions personnelles en techniques mixtes, réalisées dans le cadre de l’élaboration de mes protocoles. (En aucun cas les œuvres des personnes suivies ne sont diffusées !)

Ainsi, après avoir défini avec la personne les objectifs du parcours thérapeutique, j’élabore un protocole qui va lui permettre de les atteindre au mieux, en proposant des situations créatives, des supports et des médians en cohérence avec le travail à effectuer.

Au fil des séances, je recueille les observations réalisées (posture physique, état émotionnel, réactions face aux situations proposées…) afin de pouvoir analyser et mesurer le chemin parcouru par la personne lors de la séance de bilan.

En aucun cas je n’analyse ou n’interprète la production créée lors de la séance. 

l5M1FkqfSEqU9kZtAoCA7Q_thumb_fd copie

Il appartient à chacun de mettre des mots ou des ressentis sur son processus créatif.

Mon rôle est d’être garant du cadre thérapeutique afin de permettre à chacun de vivre pleinement sa rencontre avec lui-même et l’exploration de ses émotions, dans un climat serein et confiant.

 

Dans le cadre de ma pratique, je respecte le code déontologique des art-thérapeutes élaboré par la Fédération Française des Arts-thérapeutes.

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close